Elizabeth était dans la cuisine du nouvel appartement qu’elle partageait à présent avec Meredith. Son Agence les protégeait, mais de loin. Car Elizabeth se doutait bien que son amie en avait marre, de toutes ces histoires d’espionnage et d’agents secrets. Elle avait été embarquée dans cette histoire tout à fait par hasard, et elle avait vu assez de ce monde pour un bon moment. Elizabeth ne la blâmait pas. Meredith avait vécu tellement de choses inhabituelles, durant ces dernières semaines! Mais pour le moment, c’était terminé. Elle avait bien le droit de reprendre une vie normale, non? Parce qu’Elizabeth était entrée dans ce monde des espions par choix, ce qui n’était pas du tout le cas de Meredith.
Meredith entra dans la cuisine. Elle semblait joyeuse. Elizabeth lui demanda pourquoi.

Son amie répondit :
- C’est Noël ! Je n’avais même pas remarqué que c’était noël ! C’est ce soir! C’est super! Même si en général j’aime pas trop cette fête ni toutes les autres car dans les foyers, ce n’était pas toujours célébré et on ne recevait pratiquement rien. Juste une orange, s’ils n’étaient pas trop radins. Ou autre chose, mais généralement, on n’avait qu’un cadeau, et c’était tout. Je ne me souviens pas avoir mangé de repas de Noël pour de vrai. On pouvait avoir des bonbons, mais c’était tout.
Elizabeth avait les larmes aux yeux, en écoutant cela. Cela la rendait triste, de penser que son amie avait eu une enfance si malheureuse.

Elle déclara :
- Nous allons fêter Noël ici. Et on va s’offrir des cadeaux, manger un repas de Noël !
Meredith eut l’air émue par la proposition :
- Elizabeth, tu es sûre ? Ne préfère-tu pas aller dans ta famille ?
- Non. Je voudrais fêter Noël avec mon amie Meredith. Tu veux bien?
Les yeux de Meredith se mirent à briller :
- Bien entendu ! Allez, on a la journée pour tout organiser!

Elles cuisinèrent pour le repas, puis elles allèrent acheter des cadeaux. Le soir, elles fêtèrent Noël, mangeant leur repas de Noël, chantant des chansons et se racontant des histoires de leur enfance. Puis vint l’heure des cadeaux. Elles s’assirent dans le salon près de l’arbre de Noël. Elles en avaient deux chacune. Meredith reçut un magnifique carnet vierge où elle pourrait écrire ce qu’elle voulait ainsi qu’un chiot tout mignon.

Elizabeth commenta :
- C’est un berger allemand. Un petit. Je me suis dit qu’il pourrait te protéger quand je ne suis pas dans les parages. Et puis il sera un très bon compagnon!
- Merci beaucoup, Elizabeth !

Elizabeth reçut un voyage dans le pays de son choix avec la personne qu’elle voulait et un superbe collier en or avec son prénom gravé dessus. Elle serra Meredith dans ses bras pour la remercier. Puis elle demanda:
- Tu vas l’appeler comment, ton berger allemand ?
- Je ne sais pas. Est-ce que c’est une femelle ou un mâle ?
- C’est une femelle.
- Alors je crois que je vais l’appeler Princess . C’était le meilleur Noël que j’ai jamais passé. Merci du fond du cœur d’avoir proposé qu’on le fête ensemble, Elizabeth.

La joie se lisait sur le visage de Meredith. Elizabeth sourit. Cette soirée l’avait rendue heureuse aussi.